Déliez-le et laissez-le partir
0 out of 5

10 

Jean, 11:44 – Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d`un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller.

 

Si nous lisons le livre de Jean chapitre 11 du verset 5 à 45, il y a un fait très intéressant au sujet de la mort et la résurrection de  Lazare que nous devons considérer.

En tant qu’étudiants de la Bible, nous sommes tous très conscients de la relation spéciale qui existait entre le Christ et la famille de Lazare. En analysant de plus près le verset 5, vous verrez le reflet du fait que, ce qui est lancé en haut  retombe toujours. L’amour agapè que Jésus avait pour Marthe, sa sœur Marie, ainsi que leur frère Lazare était très visible.

Certes, Jésus aime tout le monde, mais il y a des gens qui ont eu ce traitement préférentiel de Lui et de Dieu. Il est écrit : « j’ai aimé Jacob et j’ai haï Esaü, » Rom 9:13. Certaines personnes ont ce genre de faveur. Ils sont très aimés, et cela pourrait être le résultat de leurs sacrifices, leurs services ou leur dévouement envers Dieu et son œuvre. Dieu n’est pas partial et il n’est pas un homme pour ignorer les actes d’amour et les services rendus.

Cette famille avait à plusieurs reprises démontré son niveau d’amour et d’attention à Jésus-Christ au cours de son ministère terrestre.

Luc, 10:38 – Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

En plus d’ouvrir notre cœur à Dieu dans la repentance et d’avoir foi en son Fils unique, Marthe et ses frères et sœurs n’ont pas seulement ouvert leur cœur pour que Jésus y règne, mais ils sont allés plus loin en ouvrant la porte de leur maison pour accueillir le Sauveur du monde. Ils se sont imposés pour subvenir aux besoins de leur Maître avec leurs biens. C’est le véritable amour manifesté ici, car l’une des preuves de l’amour est de donner. C’est pourquoi Dieu est allé jusqu’à donner son Fils unique pour racheter le monde du péché. C’est son amour pour l’humanité qui l’a poussé à le faire. Cette famille a démontré son amour à Jésus avec ce qu’elle avait, et Jésus était là pour elle.

Jean, 12:2 – Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui.

Depuis l’évangile selon Saint Luc chapitre 10, là où cette famille a été mentionnée pour la première fois, jusqu’au livre de l’évangile selon Saint Jean chapitre 12, elle avait toujours offert sa maison à Jésus et avait toujours subvenu à ses besoins. Cette famille avait en effet la grâce de donner et de recevoir. Il n’est donc pas ahurissant qu’il leur ait été facile de ramener leur frère à la vie. Donnez, et il vous sera donné, et quiconque donnera un verre d’eau à un Prophète en qualité de Prophète, recevra la récompense du Prophète.

La femme sunamite était un exemple typique de ceux qui ont reçu les Prophètes. Elle a reçu le prophète Élisée et en retour, elle a reçu sa bénédiction. La famille de Marthe a reçu Jésus dans sa maison, et elle n’a pas été abandonnée le jour de son adversité et de sa calamité. C’était la récompense de recevoir le Fils de Dieu dans leur maison. Ils n’ont pas été ignorés, mais leurs bonnes actions ont poussé leur Maître à s’occuper d’eux. Tout véritable Homme de Dieu est porteur de récompenses et de bénédictions. Son Dieu ne vous sera pas redevable si vous répondez à ses besoins.

Bien-aimés, chaque action, qu’elle soit bonne ou mauvaise, est une graine semée, et rappelez-vous que toute graine semée doit germer et être récoltée en temps voulu. L’avenir est incertain pour tout le monde, et nous anticipons tous un avenir radieux, mais l’avenir offre-t-il toujours de rayonnement à tout le monde ? Le futur est comme un avion qui transporte à la fois le noir et le blanc, oui c’est ainsi que le futur est. Le jour du mal et le jour du bien constituent  le contenu de l’avenir, et c’est pourquoi nous devons faire attention à ce que nous donnons à la vie, car dans un avenir proche, cela reviendra vers nous sûrement. Vos bonnes actions parleront sûrement en  votre faveur au jour de vos besoins au Nom de Jésus-Christ.

Apocalypse, 22:11 – Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.

Apocalypse, 22:12 – Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu`est son œuvre.

                           LE CHRIST INCOMPRIS

Jean, 11:6 – Lors donc qu`il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était,

Il est difficile à l’homme mortel de comprendre pleinement Dieu. Le Dieu Tout-Puissant, qui est Tout Suffisant, L’Omniscient, L’Omnipotent et l’Omniprésent, Celui qui est l’Alpha et l’Oméga. Il connaît la fin depuis le début, Il voit ce que nous, les humains, ne pouvons pas voir. Lui qui a demandé au père Abraham de lui offrir son fils unique en sacrifice, sachant ce qu’il ferait à la fin. Malgré le fait qu’Abraham n’avait pas compris les raisons de sa demande, il avait décidé d’obéir.

Tout comme le Père, il en va de même pour le Fils. Ce sont des êtres tellement mystérieux au point qu’il est trop difficile de vraiment comprendre comment ils fonctionnent.

Romains, 11:33 – O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles!

Le message concernant la maladie de celui qu’il aimait lui a été bien transmis, mais il resta encore là où il était pendant deux jours de plus. Pouvez-vous imaginer cela? Dirons-nous que le Christ ne se souciait pas de Lazare ?

Tout être humain abandonnerait tout ce qu’il fait et se précipiterait pour  rendre visite au membre de la famille bien-aimé ou à l’ami malade, mais Jésus a décidé d’attendre deux jours de plus avant d’y aller. Quelle est donc la preuve de son amour pour cette famille ? Hummm !

Bien-aimé, les voies de Dieu sont mystérieuses et personne ne peut les imaginer.

C’est cette même habitude de Jésus-Christ qui a poussé Jean-Baptiste à douter de la réalité de sa messianité vers la fin de son ministère ; parce que Jean ne voyait rien comme raison pour que Jésus-Christ ne lui rende pas visite en prison et ne fasse pas tout son possible pour le sortir de la prison.

Vraiment, Ses voies sont différentes des voies des humains. L’homme ne peut pas comprendre les voies de Dieu. Il comprend ce que les humains ne comprennent pas et Il voit ce que nous ne voyons pas.

Si nous voulons marcher avec Dieu, nous devons être prêts à accepter Ses voies et ses volontés et accepter qu’elles soient nos voies et volontés sinon, nous aurons du mal à suivre Ses parfaits mouvements.

                     LA CONFESSION POSITIVE

Jean, 11:11 – Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller.

Un autre mystère concernant Jésus-Christ est l’usage du don de la parole de sagesse, de connaissance et de discernement. Il était toujours au même endroit quand Il a reçu le message concernant la maladie de Lazare, mais Il savait qu’il était mort.

Deuxièmement, Il n’a pas prononcé la mort de Lazare, mais a utilisé le mot « sommeil », ce qui était une confession positive. Bien que Lazare soit mort physiquement, par la foi, il dormait.

Matthieu, 9:24 – il leur dit: Retirez-vous; car la jeune fille n`est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui.

Les gens de ce monde ne comprennent pas le langage de la foi ou de la confession positive. Ils se moquaient de Jésus avec mépris, parce qu’ils ne comprenaient pas le langage de la foi ou la voie de Dieu.

Les confessions négatives et positives ont du pouvoir. Moïse, l’homme de Dieu, envoya 12 hommes pour explorer le pays de Canaan. Ils sont revenus avec deux rapports et aveux différents. Dix (10) d’entre eux ont fait un rapport négatif et décourageant en disant : nous ne sommes pas capables, nous sommes comme des morts devant les ennemis, et il en fut ainsi pour eux. Les deux (2) explorateurs  restants ont hardiment confessé en disant: nous sommes bien capables, et cela s’est donc accompli dans leur vie.

Jésus-Christ savait déjà que Lazare était mort ainsi que la petite fille, mais Il a utilisé le mot « sommeil » pour décrire leurs états. Il n’avait jamais prononcé le mot  «mort».

Bien-aimé, arrêtez de vous considérer comme un pauvre ou un malade. N’utilisez plus le mot «stérile» vis-à-vis de vous-même, car les forces environnantes l’enregistreront et l’exécuteront contre vous. Après avoir lu ce livre, changez votre langage et votre mentalité vis-à-vis de vous-même.

Proverbes, 23:7 – Car il est comme les pensées de son âme. Mange et bois, te dira-t-il; Mais son cœur n`est point avec toi.

Ceux qui qualifient leurs morts de : «endormis», les feront revivre, tandis que ceux qui les qualifient de morts de : «morts»,  finiront par préparer leurs enterrements.

Jean, 11:23 – Jésus lui dit : Ton frère ressuscitera.

Les confessions positives et la foi sont comme des sœurs jumelles. Elles marchent ensemble. La foi appelle les choses qui n’existent pas comme si elles existaient.

La femme sunamite n’a jamais prononcé la mort de son fils, elle a plutôt dit : tout va bien, et merci à Dieu qui a fait que tout allait bien pour elle. Tout ira bien pour vous aussi, si vous commencez à parler positivement au Nom de Jésus-Christ.

Romains, 4:17 – Je t`ai établi père d`un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.

LE CONFORT OU  LA SOLUTION

Jean, 11:19 – beaucoup de Juifs étaient venus vers Marthe et Marie, pour les consoler de la mort de leur frère.

Il est normal et habituel  qu’à chaque fois que le mal frappe, nos proches manifestent leurs inquiétudes et viennent compatir avec nous et nous réconforter.

Les trois amis de Job ont entendu parler des calamités qui lui étaient arrivées, et ils vinrent pleurer avec lui et le consoler. Il est dommage que le monde n’ait rien d’autre à offrir au milieu de nos calamités que du réconfort et de la sympathie.

Job, 16:2 – J`ai souvent entendu pareilles choses; Vous êtes tous des consolateurs fâcheux.

De plus, les meilleurs médecins deviennent incapables et impuissants lorsque la mort frappe, les mots de réconfort sont tout ce qu’ils peuvent offrir à un tel moment.

Le mot « désolé », dit-ont, n’efface jamais ni ne guérit nos douleurs, mais c’est tout ce que les amis et les membres de famille peuvent offrir à ce moment crucial de la vie.

Cependant, il y a Quelqu’un qui est plus proche qu’un ami et des membres de famille, c’est Jésus-Christ de Nazareth. Il est venu rendre visite à Marthe et sa sœur Marie dans leurs moments de deuil et de douleur de leur vie, non pas pour les réconforter physiquement comme le font les gens du monde; mais pour donner une solution au problème qui leur avait causé des douleurs. Alléluia!

Jésus-Christ est le Donneur de Solution. Il a les clés dans sa main, les clés qui ouvrent toutes les portes. Jésus seul est notre Message. Il est notre Chanson. Il est notre Sauveur, Guérisseur, Sanctificateur, Baptiseur et notre Roi à venir. Il est ici maintenant pour donner une solution à tous les problèmes.

Croyez en Lui et tout ce qui est mort dans votre vie revivra au Nom de Jésus-Christ. Si vous ne l’avez pas encore accepté, c’est maintenant le bon moment pour l’inviter dans votre cœur, et il vous donnera un nouveau départ.

Jean, 11:25 – Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;

LE CHANGEMENT DE L’ANCIENNE IDENTITE

Jean, 11:31 – Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient, l`ayant vue se lever promptement et sortir, la suivirent, disant: Elle va au sépulcre, pour y pleurer.

Les gens qui étaient avec Marie, étaient témoins de ses douleurs. Ils l’avaient vue pleurer de façon incontrôlable au cours des quatre derniers jours. Ainsi, ils ont supposé qu’elle se rendait à nouveau sur la tombe pour pleurer. Selon eux, pleurer était la seule option qui restait à Marie à ce moment-là; mais à leur insu, le Donneur de Solution était venu, et l’appelait pour un changement divin. Ils ignoraient que Marie était sur le point de déposer ses vêtements de pleurs pour porter le vêtement de jubilation et de célébration de la victoire sur la mort. Il était temps que ses larmes soient essuyées. Les dernières larmes que vous avez versées resteront vos derniers pleurs au Nom de Jésus-Christ.

Bien-aimé, j’espère que ceux qui pleurent avec vous aujourd’hui se joindront bientôt à vous dans votre célébration car votre situation changera bientôt au Nom de Jésus-Christ.

Jean, 11:33 – Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému.

En parcourant ce livre, lisez en ayant des attentes et croyez que Jésus est touché par les douleurs que vous traversez en ce moment. Développez cette foi et soyez rassuré que, tel qu’il était venu changer les mauvaises situations de Marie et sa sœur, il viendra également vous rendre visite au Nom de Jésus-Christ.

Que Dieu vous bénisse abondamment au Nom Précieux de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. (Amen)

 

 

Category: e-book

Description

 

Si nous lisons le livre de Jean chapitre 11 du verset 5 à 45, il y a un fait très intéressant au sujet de la mort et la résurrection de  Lazare que nous devons considérer.

En tant qu’étudiants de la Bible, nous sommes tous très conscients de la relation spéciale qui existait entre le Christ et la famille de Lazare. En analysant de plus près le verset 5, vous verrez le reflet du fait que, ce qui est lancé en haut  retombe toujours. L’amour agapè que Jésus avait pour Marthe, sa sœur Marie, ainsi que leur frère Lazare était très visible.

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Déliez-le et laissez-le partir”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.